DRAMATIS PERSONAE

  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
CONTEXTE

Venise a sombré, Venise a peur. L'eau s'est teintée de rouge, les rues devenues dangereuses. Cette ville autrefois si magnifique, si belle, comme un petit paradis sur terre est devenue froide et lugubre. À la recherche d'une jeunesse éternelle, deux organismes s'affrontent dans les rues de Venise dans un jeu de meurtre inlassable.

Aileen LevyAres RiveiraMnemosyne
06.08

On fait le plein de nouveauté! C'est par ici.

Top site 1
Top site 2
Top site 3
Yggdrasill Treet



Angelo S. Bagalerra † Y'A QUE MA VOISINE AVEUGLE ET MUETTE QUI M'AIME BIEN.

Angelo S. Bagarella
avatar


Merci qui : Merci moi. Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Lun 14 Juil - 8:52
BUT THINGS CHANGED SUDDENLY MAYBE I'M LUNATIC ▲
NOM  → Bagarella.
PRENOM  → Angelo Salvatore.
SURNOM  → Angel.
AGE  → 21 ans.
NATIONALITÉ  → Italienne.
ORIENTATION  → Hétérosexuel.
GROUPE & RÔLE  → LUS SANGINI8 DE COEUR. (du moins après si vous souhaitez me donner un autre poste qui est libre, je dis pas non.)
AVATAR → Prussia - Hetalia: Axis Powers.
ALUMNUS  →

SORRY DARLING, YA' WANTED TO GO SOMEWHERE ? ∞ Caché dans un coin sombre, ou voir même au détours d'une rue dans la nuit, peut-être même en plein jour. Angelo ne sera pas loin. Il a comme Alumnus la possibilité de manipuler les ombres. Nous ne parlons pas d'ombres chinoises, quoi que. Dans tout les cas, si vous ne sortez pas avec une ombrelle la journée, et que vous êtes une cible, il prendra possession de votre ombre, vous rendant paralysé. Pour ce qui est de la nuit ? Ne sortez pas de chez vous. Le seul moyen qui puisse vous délivrez de lui, c'est qu'il brise le contact avec vous. Exemple idiot : Tout d'un coup, par un vent plutôt violent il lève son pied par pur hasard. Poof. Vous êtes libre ! Ce n'est peut-être pas très offensif mais c'est assez sympathique lorsqu'il est avec des amis.
even though i'm surrended by people. i am always alone.
FUN FACT ABOUT ME  →
La sainte palme. C'est comme un dieu pour lui. Blagues pour les nuls. C'est sa bible. Il est le prophète et vient délivrer la parole de la sainte palme. Ne jamais faire quelque chose à l'encontre de la sainte palme. Ne jamais dire du mal de la sainte bible. Le prophète n'en sera que plus violent.

Brute. Tu n'es qu'une brute !
Heeeeeh, je pensais que tu le savais.
Dégage !
Si seulement c'était aussi facile.
Tu n'es qu'un monstre !
Non j'crois pas.
...
Ou peut-être que si en fait.




Pas fréquentable ? Vulgaire. Exécrable ? Provoquant. Ou du moins, pas intentionnellement ? N’essaie pas de te sauver. Je ne me sauve pas, je suis quand-même pas aussi affreux que ça ! Si justement. Merde. Fait moi rire. Alors... L'hippocampe mais on ne sait jamais dans quel camping. Ouais non ferme là en fait. Je suppose que ce sera mieux ainsi, n'est-ce-pas ?



Tirez sur la corde, derrière le rideau se trouve un jeune homme pas comme les autres. Car dans son crâne, c'est le foutoir. Si seulement vous saviez. Oh n'imaginez pas que c'est un bouffon lambda qui débarque de nul part et qui veut dicter sa loi. Au contraire. Il n'a pas comme but de devenir le nouveau Valet de Coeur et dégager cette beauté qui est à la tête de Lus Sangini. Ce serait trop de responsabilités pour lui. Quoi qu'il en soit Angelo c'est l'enfoiré de service. C'est le genre de mec qui ne fera que vous en faire baver, de manière subtile et vicieuse, généralement dans le dos ou par surprise mais, il lui arrive des fois de faire face. DES FOIS. C'est pas tout le temps, ça arrive c'est tout. N'ayez pas d'estime pour lui si vous ne l'aimez pas, d'ailleurs, ne lui en portez jamais, n'attendez rien d'équitable venant de cet idiot, s'il a la possibilité de vous la mettre à l'envers dès que vous avez le dos tourné. Ne vous inquiétez pas. Il le fera. C'est promis.


Oh petit Angelo.
Si beau mon Angelo.
Calme et courtois tu es.
Enfoiré et rusé tu resteras.


Au delà des apparences c'est quelqu'un qui se trouve être vraiment calme, n'accordant que très peu d'intérêt aux personnes qui l'entourent, il se trouve être vite ennuyé des gens. Même si des fois il lui arrive d'ouvrir sa bouche, c'est seulement pour raconter des conneries et se faire rire lui-même. Oh ne pensez pas qu'il ait une carapace du fait qu'il ne s'attache pas aux gens, c'est loin d'être ça. Comme il dirait si bien : « Comprenez, les aigles ne volent pas avec les pigeons. » Il est simplement ainsi, il sera là physiquement mais, il sera absent mentalement. Comme la plupart du temps d'ailleurs, faut dire que au niveau de son cerveau, y'a plusieurs câbles qui ont pétés. Arrogant de première, on aura comprit que c'est un enfoiré. Donc qui dit enfoiré, dit toutes les bonnes qualités qui vont avec. Malsain et manipulateur. Ne me demandez pas comment il fait pour être parfait et encore il est au-dessus du parfait. Parfait devrait être Angelo si vous voulez mon avis. Il est très spécial dans son genre. Peut-être un peu trop d'ailleurs. Attentif, il est très calculateur et même si son cerveau est la plupart du temps perché, il réfléchit un peu trop. Très susceptible et impulsif. Concrètement, il vous fera chier même si vous êtes mort.

Oh petit Angelo.
Si fou mon Angelo.
Détraqué et cassé tu es.
Irrespectueux et absurde tu resteras.


Comme vous l'aurez compris, Angelo n'est pas un ange comme on pourrait croire la vieille aveugle et sourde qui lui sert de voisine. Oui il aime bien jouer avec les gens, c'est son côté un peu sociable qui ressort de temps en temps. Angelo, c'est un peu le feu et la glace en même temps, il vous brûlera de ses mots et vous refroidira de son regard. Peut-être il vous passera un message de tristesse dans son regard mais, c'est simplement parce qu'il s'fait chier, allez pas chercher loin. Il se préfère seul, même s'il n'aime pas l'être. Seul. C'est bien ça le problème en fait. Il l'a été presque toute sa vie, et quand il ne l'était pas, il arrivait à faire fuir la personne, et à se retrouver encore seul. Car oui, étant jeune il était le genre d'enfant à vouloir beaucoup trop d'amis, pour montrer qu'il était important, qu'il allait manquer à ceux qui lui servaient d'amis. Cela marchait mais, il n'était pas un leader, il n'était pas non plus un suiveur. Il était simplement "populaire" et une fois l'école terminé, y'a souvent plus personne. Oh il sait qu'il marquait les esprits et même maintenant il continu de le faire. Mais, il a prit goût à autre chose, il lui est maintenant inutile de faire de faux sourires, d'être sympa avec les autres, de tisser des faux liens. Depuis, il se porte bien, ça lui plait énormément, détruire ce qui se trouve autours de lui, jouer des autres, voir la souffrance de ces personnes. A croire qu'il a toujours eu ce goût pour la discorde.
Peut-être n'es-tu que trop bien dans ta peau ?
Qui sait ?
Tu aimes ça en plus ?
Ferme-là.
Tu es dégoûtant en fait.
Tant mieux ! *happy face*
i'm starting to hate the world.


I'M FINALLY STARTING TO LOSE MY MIND



« Angelo ? Hé, Angelo... ANGELO ! »
Le matin.
On dit que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt. Qu'ils gardent le monde pour eux. Qu'est-ce que j'pourrais bien foutre avec le monde ?
Il était 15h21.
C'était le matin.
« Qu'est-c'que tu veux, 'tain ? »
Je ne suis jamais très matinale, ou après-midinal ? Quoi qu'il en soit, je ne savais même pas qui était cette greluche qui m'appelait. Je me retourne. Merde. Qui c'est déjà ? Je regarde plus attentivement la personne qui ramasse mes vêtements éparpillés au sol ainsi que des assiettes. Mais, qui c'est ?
« Urghhh... »
En tout cas elle me disait quelque chose vu que je lui avais donné le double de mes clefs. Elle venait de temps en temps faire mon ménage. Faut dire que je n'étais pas du genre à faire quelque chose pour que mon appartement soit sain. Je n'y étais presque jamais, à part pour manger et dormir. Jamais je ne restais enfermé. J'aimais bien trop me promener dans les rues. Même si généralement je n'y faisais rien du tout, j'aimais regarder les gens marcher et agir. On peut dire que je me divertissais de les voir agir aussi 'sagement". Un regard furtif vers cette vieille femme, je me lève tout doucement, encore enroulé dans la couverture, les cheveux en bataille et la tête pas vraiment fraîche, mon ventre cri famine. J'allais m’apprêter à demander à la vieille si elle m'avait ramener quoi que ce soit à manger, sauf que, l'horreur se trouvait devant mes yeux.

Disgrâce.
Trahison.
Blasphème.

« Qu'est-ce qu-que tu fais... »
Elle avait prit ma sainte palme dans ses mains et s'avançait vers le grand sac poubelle. Encore estomaqué par les choses qui se déroulaient devant mes yeux, j'eus du temps à comprendre ce qui se passait, ne voulant certainement pas faire face à la réalité. Bien trop peureux de vivre une vie sans ma palme. C'est ce qui me donna assez de puissance pour faire marcher mon pouvoir dès le matin. Une ombre. Celle de cette femme. Mon ombre. Connections établie. Transfert des données. Elle me regarde les yeux grands ouvert, surement surprise par mon geste.
« Angelo, tu n'as pas osé... Dit moi que tu n'as pas fait exprès.
- Avant de jeter des choses demande au moins si c'est important !
- TE FOUT PAS DE MA GUEULE PETIT CON, C'EST QU'UNE PALME !
- MAIS VIEILLE FOLLE. C'EST MA PALME !
- ...Relâche moi maintenant, je ne vais pas la jeter. »
Soulevant doucement mon pied du sol, je délivre la dame de l'emprise de mon Alumus, gardant toujours un soupçon de méfiance à son égard. Elle fait mine de déposer calmement la palme sur la table tout en gardant sa main gauche vers le haut. Doucement. Pas de mouvements brusques. Puis un choc. Elle venait de me lancer ma palme à la gueule. Cette garce. Elle ne méritait pas d'avoir toucher ma palme.
« LA PROCHAINE FOIS QUE TU UTILISES TON TRUC SUR MOI JE TE JURE QUE JE TE TUES. C'EST PAS DE CETTE MANIÈRE QU'ON RESPECTE SA MÈRE. »
Ah oui, c'était ma mère. J'avais surement oublié de le préciser dès le moment où je m'en étais rendu compte. Si elle avait un Alumus elle aussi ? Aucune idée mais, si c'était le cas, je pense que ça apporterait l’extinction de la race humaine. Niveau mental, j'étais fou. Niveau mental, elle était pire que moi. Je pense que c'est la seule personne qui me fait vraiment peur, peut-être parce qu'elle n'arrête pas de me dire que c'est à cause du fait qu'elle ait violé un passant pour m'avoir. S'il faut, c'était un clochard. Haussant les épaules tout en déposant la palme sur ma grande étagère, je vais voler ma couverture sur mon lit. Allant vers le frigo en me grattant les fesses par-dessus mon caleçon je pense à ce que je pourrais bien manger.
« Pardon, pardon... Au fait maman, t'as ramenée à bouffer ?
- J'viens faire ton ménage et en plus de ça tu veux que j'te ramène à manger ? T'as cru au père-noël toi.
- Hmhmhmhm, c'est bon, j'ai compris ! J'vais allez chercher à manger. Tu manges à la maison ?
- Oui.
- File moi d'l'argent alors.
- Oui, oui. Hein ?! T'as de la chance d'être mon fils parce que sinon... Bon regarde dans mon sac !
- A tout à l'heure. »
Puis, je partis vers le centre-ville, à la recherche d'une supérette ou voir même d'un petit fast-food. Ca faisait longtemps que j'avais pas mangé gras. Je passe part des petites ruelles, prenant mon temps, dans tous les cas, elle n'avait pas encore fini le ménage, si je rentrais maintenant, je devrais l'attendre pour manger. Puis vint le moment où j'entends des pas qui se font de plus en plus proche, derrière moi surement. Je m'arrête doucement. C'était pas le moment de me chercher, je venais à peine de me réveiller. Si c'était à propos de la dernière fois, j'ai déjà dit que j'avais pas fait exprès. Oh. J'avais emprisonné quelqu'un qui courrait sur une route avec mon Alumus. La nuit les camions ne voient pas vraiment ce qui peut se trouver devant eux. Qu'elle dommage. Pourquoi j'avais fait ça ? Ca n'a pas d'importance ! Personne ne l'aimait. C'est pas moi qui l'a dit, c'est lui. Enfin c'est lui qu'il a dit avant d'avoir abandonné l'idée de rester sur la route. J'ai voulu l'aider un petit peu, lui donner un peu de courage pour son dernier acte. Un acte gentil venant de moi n'est-ce pas ? Un vrai citoyen modèle ! J'avais regardé la scène se dérouler juste devant mes yeux, j'étais simplement assit sur un banc. Même si j'avais fait ça dans une bonne attention, il m'avait manqué quelque chose. J'avais trouvé cela ennuyant, c'était marrant au début mais, après ça avait perdu tout son charme. Quoi qu'il en soit, je n'avais pas le temps de jouer avec lui. Je me retournais et je me servis de mon Alumus pour arrêter ces bruits incessant qui se faisaient de plus en plus proche de moi.
« Tu veux quoi ? Si c'est à manger je suis navré mais je compte pas faire de bonnes actions aujourd'hui. »
Je n'arrives pas vraiment à discerner le visage dans l'obscurité. Oh c'est pas important, encore un poivrot qui a faim.
« Ahhhh, excuse-moi Angelo mais, tu as tout faux ! Je ne souhaite pas manger mais, simplement que tu me suives quelque part.
- Eh ? Pourquoi ? Vous êtes de la police à connaître mon prénom ?
- Oh je ne suis pas de la police où quoi que ce soit, une personne a vu ce que tu as fait hier soir et elle aimerait beaucoup te rencontrer !
- Ah, je vois... Je serai de retour pour manger au moins ?
- Oui, ce ne sera pas long. »
Haussant légèrement les épaules je brise le pouvoir de mon Alumus. Pourquoi j'allais le suivre ? Je ne sais pas. Il avait l'air intéressant avec ce qu'il m'avait dit. Quelqu'un avait vu ce que j'avais fait et n'avait rien fait, pourtant j'étais sûr d'être le seul ce soir-là. Original en tout point même dans l'approche. Une ruelle sombre, une conversation polie et remplit de confiance. Comme de vrais humains bien civilisés.

Finalement, j'étais de retour chez moi une heure après, ma mère avait terminé le ménage. Pendant la petite heure passée avec cet homme j'avais fait la rencontre d'une certaine Aileen. Elle était jolie mais, un peu dérangée. C'est ce qui m'a plût d'ailleurs. Finalement, j'étais rentré dans un groupe qui a pour nom Lus Sangini, avouez, ça claque. Encore mieux que ma palme contre ma gueule.

C'était la fin de l'après-midi.
Et ma vie avait changée.



PSEUDO  → Kitty !
AGE → 19 ans
COMMENT AS-TU CONNU DP?  → Déjà pour commencez, pour ceux qui comprendrons, DP c'est un peu chelou comme prénom de forum, on pourrait confondre. (okpastaper) Sur un top site !
UN PETIT MOT?  → Venez on fait des enfants.
SEXE  → WOMAN NAMOW WOMAN.
in the end. the only one i can trust. is myself.
(c) MEI sur APPLE SPRING
Marco S. Da Firenze
avatar


Age : 19 Merci qui : Alone ♥ Messages : 72

Voir le profil de l'utilisateur

Lun 14 Juil - 14:11
Bienvenue sur le forum ♥️
Ton avatar est magnifique ** J'espère que tu te plaira parmi nous !   


Angelo S. Bagarella
avatar


Merci qui : Merci moi. Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Mar 15 Juil - 2:55
MERCI AVE MARCO.   
J'AI FINITO LA PRESENTADO.    
LA SAINTE PALME AU POUVOIR.



[16:21:52] ALINE SAËL : La domination peut commencer o
Aline Saël
avatar


Age : 22 Merci qui : Ambroisie ♥ Messages : 68

Voir le profil de l'utilisateur

Mar 15 Juil - 13:35
    Bienvenue parmi nous, hihi Superbe présentation **



RELATIONSHIPS

Man is the most insane species. He worships an invisible God and destroys a visible Nature. Unaware that this Nature he’s destroying is this God he’s worshipping.

Alone Caesus
avatar


Age : 24 Merci qui : BERLINGOT. ❤ Messages : 217

Voir le profil de l'utilisateur

Mar 15 Juil - 13:43
Bienvenue monsieur Bagarre est là. :B

Bon je te l'ai déjà dit. Mais. J'ai tellement, mais tellement ri avec la palme d'or. ♥ Bref une belle présentation! Tu es bien entendu validé mon petit troll d'amour. N'oublie pas d'aller recenser ton avatar - Prussiaa - et ton alumnus, et de jeter un coup d'oeil à l'Event et tout. Bon jeu parmi nous. ♥
Angelo S. Bagarella
avatar


Merci qui : Merci moi. Messages : 40

Voir le profil de l'utilisateur

Mar 15 Juil - 13:56
MERCI A VOUS    
JE VOUS FAIS DES ENFANTS.
La sainte palme au pouvoir.
Contenu sponsorisé





Angelo S. Bagalerra † Y'A QUE MA VOISINE AVEUGLE ET MUETTE QUI M'AIME BIEN.

Page 1 sur 1


DRAMATIS PERSONÆ :: Personaggi :: Identificazione :: Validés
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-