DRAMATIS PERSONAE

  • slide
  • slide
  • slide
  • slide
CONTEXTE

Venise a sombré, Venise a peur. L'eau s'est teintée de rouge, les rues devenues dangereuses. Cette ville autrefois si magnifique, si belle, comme un petit paradis sur terre est devenue froide et lugubre. À la recherche d'une jeunesse éternelle, deux organismes s'affrontent dans les rues de Venise dans un jeu de meurtre inlassable.

Aileen LevyAres RiveiraMnemosyne
06.08

On fait le plein de nouveauté! C'est par ici.

Top site 1
Top site 2
Top site 3
Yggdrasill Treet



Who let's the Lion out ? - Seth

Seth
avatar


Merci qui : Angelo! =D Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Mer 23 Juil - 12:48
EZZIO DI VERRUCHIO
ALIAS SETH
27 ANS
ITALIENNE
LUVENIS CIRCUS & LE CAPITAINE & DOMPTEUR D'ANIMAUX & HÉRITIER
MANIPULATION ANIMALE 【Bestia】  

L'alumnus de Seth lui permet d'obtenir des animaux une fidélité et un dévouement sans comparaison que rien ne peut briser. Ainsi, toutes les bêtes passant entre ses mains deviennent ses vassaux, ses éclaireurs, ses fidèles servants. De plus, cet alumnus lui permet de comprendre et de se faire comprendre par ses animaux. On ne peut pas dire qu'il leur parle réellement mais c'est ce qui se rapproche le plus de ce qu'il peut faire.
Bien que l'italien contrôle vraiment bien son alumnus, il est à double tranchant.
Ainsi, sans crier gare, Seth peut être prit de crises de délire où il se prend littéralement pour un animal, en oubliant toute son humanité. Il devient alors incroyablement violent et sauvage, semblable à un chien enragé. Ces crises peuvent surgir n'importe où et n'importe quand même si, en règle générale, il les sens venir et se débrouille pour s'enfermer loin de toute vie dans ces moments là.  





CARACTÈRE
Seth n'est pas un mauvais bougre, mais c'est loin d'être un bon samaritain. En réalité, avec lui, tout est une question de point de vue. Pouvant être aussi chaleureux et attirant que cruel et détestable, il se plait à jongler avec les émotions et les sentiments de ceux qui daignent l'écouter, que ce fut le temps d'une soirée ou autour d'un verre.
Cependant, il est des qualités qui transparaissent de son être et qu'il est bon d'indiquer, ne serait que pour éviter de prendre ce personnage pour un simple connard fini.

L'intelligence.
Ce grand blond est à des années lumière de la connerie de bas étage. Certes, ce n'est pas un génie non plus, mais il a une tête et sait s'en servir quand il en a besoin... Et il sait aussi l'oublier quand l'envie lui en dit, soit pour faire des conneries, soit tout simplement à cause de son côté tête l'air qui ressort naturellement par moment, ce qui a pour effet de le rendre relativement attachant. Vif d'esprit et sachant très bien cerner les personnes avec qui il se trouve en contact dès les premières paroles, il a un véritable don pour "sentir" les personnes dignes de confiance ou non. Par ailleurs, bien qu'il ne soit pas du genre vantard, ne vous avisez jamais vous croire plus intelligent que lui. Premièrement, il détestera ça et, deuxièmement, il se fera un plaisir de vous démembrer verbalement, vous montrant à quel point, en réalité, vous êtes une sous-merde. Car oui, bien qu'il ne soit pas particulièrement bavard et qu'il préfère de loin la compagnie des animaux à celle des hommes, Seth est cependant un excellant orateur quand il s'y met.

La sociabilité.
Bien que ce ne soit pas un grand causeur et qu'il passe plus de temps avec ses animaux qu'autre chose, Seth apprécie pourtant énormément le contact humain. Même si au premier abord, il parait distant et un poil austère (certains le qualifierait d'archétype du grand brun ténébreux mystérieux mais en blond), quand on prend le temps de discuter un peu avec lui, on se rend compte qu'il est d'un naturel doux et gentil.

Le charme.
Oui, on ne peut mentionner le nom de Seth sans irrémédiablement l'assimiler à un Dom Juan. Et ce n'est que pure vérité dont l'intéressé ne prend pas la peine de se cacher.! Il aime plaire et sait qu'il plait, il ne se prive donc pas pour jouer joyeusement de son charme autant sur la gente féminine que masculine. Grand amateur des plaisirs de la vie, et en particulier de celui de la chair, il ne se gène donc pas pour prendre ce qui lui plait, indépendamment du rang, de l'age, du sexe ou de la richesse. Si il veut une personne, il se débrouille pour l'obtenir, tous les moyens étant bons même si, au final, ce n'est que pour en profiter durant une simple nuit. Malgré ça, il met un point d'honneur à traiter touts les êtres partageant ses draps avec un certain respect, une galanterie très anglaise, ce qui, en plus de son éloquence et de sa gentillesse naturelle, porte très souvent ses fruits, et fait qu'on lui pardonne plus simplement ses diverses joutes nocturnes. Notons que, bien qu'il soit le plus volage des hommes en amour, il est cependant le plus fidèle des amis et ne laissera jamais tomber quelqu'un qu'il apprécie, quitte à s'oublier un peu, faisant passer la personne avant lui.
Outre ses multiples conquêtes, il refuse catégoriquement de s'engager auprès qui que ce soit. Il aime son indépendance et ne la troquerait contre rien au monde. Et, quand bien même il tomberait sur la perle rare, il préférerait s'étrangler lui-même plutôt que de reconnaître le fait qu'il puisse avoir un attachement plus que charnel envers qui que ce soit.

Bon, ça, c'était pour ces bons côtés.
Passons à la chose la plus amusant, le côté purement salopard de ce menteur au beau visage.
La manipulation.
C'est un grand dragueur ça, vous l'avez compris, mais, avec cela vient deux de ces traits de caractère qu'il se plait à manier en tous temps et en tous lieux : son éloquence et sa manipulation. Passé maître dans ces deux arts, il sait parler et parle bien, menteur de génie, il sait flatter les puissants comme les gens de modeste condition. Paradoxalement, il n'utilise ce petit truc uniquement lorsque c'est nécessaire. Après tout, parler, c'est fatiguant à la longue!
Vous vous en serez douté, mais le jeune homme est profondément égoïste : il fait passer ses envies et ses pulsions avant toute chose, ne faisant pas attention aux gens qu'il blesse au passage. Têtu, lorsqu'il a une idée en tête, rien ne peut l’arrêter de plus, si il se complaît à plaire, il se fiche cependant de ce que les gens peuvent bien penser de lui. Il vit sa vie comme il l'entend, peut important ceux qu'il peut blesser au passage, tant que ses précieux animaux n'ont rien.

La manipulation, son narcissisme, l'égoïsme, son orgueil...
Tout ça n'est que bien doux comparé à ce qui peut arriver quand il s'énerve. Bien qu'il ne soit ni belliqueux, ni prompte à l'énervement, une fois mis en pétard, bonne chance pour l'arrêter.
Ainsi, il se montre froid, intransigeant et foncièrement détestable envers et contre tous. Il n'hésite pas à rabaisser cruellement les gens, voir même à les briser de milles et une façon, juste pour son plaisir personnel. Et pour ce faire, il n'a aucun scrupule à utiliser les pires méthodes qui soient... Et si par derrière il s'en veut à mort pour ça, il y a en lui ce petit truc qui ne peut s’empêcher d'adorer faire mal, peut important sur qui ça tombe. Et plus il se délecte de la souffrance qu'il donne, plus il s'en veut. C'est un véritable sadique et un pur masochiste à la foi, tanguant constamment entre ses convictions et ses sanglantes envies. Et cette dualité le ronge si violemment qu'il est par moment en proie à des crises d'angoisses même si en soit, personne ne l'a encore jamais vu en faire.




HISTOIRE

✖ Famiglia Di Verruchio - Eruditio et Praesidium ✖
✖ Le Savoir et la Protection ✖

Di Verruchio.
Il fut un temps où ce nom était connu dans tout le Vatican.
A l'origine, c'est une ancienne famille modeste de bibliothécaires italiens qui, pour des raisons religieuses, est venu se réfugier au Vatican. Famille sans histoire au début, continuant leur commerce de livres, elle en vint cependant à se retrouver à travailler avec les hautes instances de la Cité Sainte. Et, sans trop que l'on sache ni comment ni pourquoi, les Di Verruchio devinrent les gardiens de la grande bibliothèque papale. Prenant leur devoir très au sérieux, les membres de cette famille furent, de génération en génération, les dépositaires de grands secrets. Et penser que cette famille n'était composée que de rat de bibliothèque serait une grossière erreur. Silencieuse et discrète, restant dans l'ombre des grands Papes, les Di Verruchio connurent leur heure de gloire sous la direction d'Angelo di Verruchio. Il réussit à ramener à lui les jeunes de la famille désirant délaisser le devoir familial et surtout, il fut l'un des 11 membre du Circus Vaticanus.  Après tout, ce n'était que logique de faire de cette famille gardienne de la grande bibliothèque, l'héritière d'un morceau d'un certain secret.
Et ce fut à ce moment là qu'Angelo fit forger un bracelet composé de plaquettes ovales d'or attachée les unes avec les autres. Sur le verso de l'une des plaques, il fit graver la devise de la famille : « Eruditio et Praesidium ». Ce bracelet deviendrait bien assez tôt, le symbole de la passation du secret. Ainsi, durant des siècles, le secret fut gardé par cette famille bien que, petit à petit, la garde de la bibliothèque revient également à l’aîné, en même temps que le bracelet et le fardeau dont il incombait.
Mais c'était sans compter la guerre civile.

De 1849 jusqu'à 1860, la Vatican, et par extension l'Italie, connaissent guerres civiles, instabilités politiques et rebellions en tous genres. Et personne n'est épargné. A cause des tueries à tout va, les Di Verruchio répartit dans tout le pays sont touchés et peu sont les survivants. Le patriarche de la famille d'alors, un dénommé Andreas, eut très fortement pensé à quitter l'ordre du Circus Vaticanus et à oublier toute cette histoire de secret fondé sur une légende à laquelle il ne croyait pas. Mais il fut ramené à l'ordre par son propre fils qui, bien qu'il ne connaissait alors rien au secret gardé par son père, il se sentait tout de même investie par le « travail » que leur avait laissé ses  aïeuls. Voyant en la dévotion de son enfant une porte de sortie idéale, Andreas lui révéla le secret qu'il gardait, lui confiant le bracelet avant de partir précipitamment du Vatican vers Turin. Étrangement, peu de temps avant que le concerné n'atteigne la ville du Piémont, il disparu des routes sans que l'on ne sache jamais comment... Laissant son fils derrière lui comme unique héritier de cette longue lignée, le jeune homme appelé Lorenzo tenta de redorer le blason perdu de sa famille, continuant toujours à garder la sainte bibliothèque. Malheureusement, les temps changeant, Lorenzo serait l'un des dernier Di Verruchio gardien de la bibliothèque du Vatican.    
Des années plus tard, il enfanta deux filles et un garçon, lequel enfanta à son tour 2 garçons et l’aîné à son tour, eut pas moins de 5 marmots. Et, dans ce joyeux lot se trouvait Dorian Di Verruchio, unique fils et esprit le plus volage de cette famille que l'on eut vu jusqu'alors.

Malgré le fait qu'à la mort prématuré de son père, Dorian fut mit au courant du secret qu'il portait et du bracelet, le jeune homme n'avait aucune envie de rester au Vatican. Ayant trop la bougeotte et bien décidé à faire des études, refusant de prendre la suite familiale en temps que gardien de la bibliothèque, Dorian décida de quitter tout ce qu'il avait pour partir à Rome. Vivant de petits boulots par-ci par-là, il réussit à se payer tant bien que mal un morceau de ses études scientifiques portant sur les animaux. Étant resté proche de sa sœur aînée Cornelia, celle-ci lui envoyait régulièrement un peu d'argent en cachette pour l'aider à survivre. Puis, à force d'étude, le jeune homme réussit à décrocher son diplôme en temps que vétérinaire. S'installant à Rome,  il ouvrit sa petite boutique et ce fut là qu'il fit la rencontre de la délicieuse Alma, jeune femme pétillante qui deviendrait, quelques années plus tard, la mère de deux petits jumeaux : Ezzio et Elena.


✖ Il Erede Di Verruchio - Praesidium In æternum ✖
✖ La Protection pour toujours et à jamais ✖

Ezzio vécu une enfance tranquille entouré de ses parents et de sa sœur jumelle au cœur de Rome.
Avec son père qui lui fit apprécier les animaux, le garçon, par effet de mimétisme et d'admiration, se mit en tête de devenir vétérinaire, tout comme ce père qu'il aimait profondément. Passant tout son temps libre après l'école dans l'animalerie familiale, tantôt à jouer avec sa sœur et les animaux, tantôt à essayer très sérieusement d'apprendre les bases que lui enseignait son père quand il avait le temps, le garçon coulait une vie paisible que rien ne semblait pouvoir troubler.

Une fois qu'il eut terminé son cursus scolaire, Ezzio passa 2 ans en fac de médecine avant d'abandonner, trouvant que le rythme bien trop soutenu des études n'était clairement pas fait pour lui.
N'ayant toujours pas abandonné l'idée de reprendre le métier et le commerce de son père, à force de harcèlement, il réussit à convaincre ce dernier de le prendre à temps partiel comme aide. Fou de joie, il l'aida du mieux qu'il put, trop heureux qu'il était de faire ce qu'il avait toujours voulu...
Et puis, durant sa vingtième année, petit à petit, des choses étranges arrivèrent. Les animaux dont il s'occupait semblait, de façon incompréhensible, suivre parfaitement ce qu'il disait. bien que ça arrivait de façon aléatoire, c'était quelque chose de bien trop étrange pour être simplement affilié à une simple capacité à bien s'entendre avec les bêtes. Alors, gardant le secret et, de façon discrète, il tenta de comprendre comme et pourquoi il pouvait faire ça. Il n'obtint aucune réponse mais il entreprit de s’entraîner comme il le pouvait sur les animaux de la boutique familiale. Et plus il s’entraînait, plus il prenait de l'assurance et meilleur était son contrôle sur ce qu'il avait appelé pour lui-même son pouvoir.
Et malgré ça, il vivait sa vie comme un jeune adulte de son âge, ne se doutant nullement de ce qui allait lui arriver.


Un an après qu'il eut découvert cette drôle de capacité, son bonheur simple s’arrêta de la façon la plus brutale qui soit.
C'était une fin d'après-midi comme une autre.
Dorian venait de fermer la boutique et le père et le fils regagnèrent la maison familiale. Le jeune homme avait été prit de quelques petits vertiges sur le chemin, rien de grave se disait-il. Mais, lorsqu'il se retrouva dans le salon, il fut prit de violent mots de tête, comme si on lui enfonçait une multitudes d'aiguilles dans le crane. La seule chose dont il se souvenait, c'était le fait de tomber sur le sol, se tordant de douleur, avant de sombrer dans l'inconscience.

Lorsqu'il se réveilla, il était sanglé fermement à une table, un goût de fer dans la bouche.
Prenant peur, se demandant ce qu'il s'était passé, il tenta de s'extirper de cette table, en vain.
Ce fut alors qu'un homme en blouse blanche vint le voir.
Sans le ménager le moins du monde, il lui apprit qu'il était à l’hôpital psychiatrique de Rome. Après s'être assuré que le garçon avait récupérer toute sa tête, le médecin lui posa certaines questions étranges sur son état de santé mental... Avant de lui avoué de but en blanc qu'il avait été pris d'une crise de délire et que, dans la violente de son acte, il avait blessé gravement son père et sa sœur et assassiné sa mère.
Refusant de croire ça, Ezzio resta sous le choc et n'entendit qu'à peine lorsque le médecin lui dit qu'il resterait en observation dans le centre. Il n'avait qu'une envie : retrouver son père et sa sœur pour tenter de comprendre ce qu'il s'était passé.
Prenant ses quartiers dans l’hôpital, étant suivit en permanence par deux infirmiers qui ressemblaient plus à des bodybuildeurs sur-entraînés, Ezzio errait comme une âme en peine dans les couloirs. Deux heures par jour, il avait le droit d'aller dans le parc, où se retrouvait avec ces animaux qu'il semblait toujours comprendre.
Les mois et les années passèrent sans que personne ne lui rende visite. De temps à autre, sans crier gare, Ezzio était prit de ces crises de violence sur lesquelles il n'avait aucune emprise. Malgré ça, il continuait à essayer de vivre, dans la mesure du possible, espérant toujours une visite qui ne vint jamais.

Puis, un jour, deux ans après qu'il eut été admis en ce lieu, son père vieillissant vint le voir. Il ne lui parla pas de ce qu'il c'était passé ce jour là, ni de ce qu'ils devenaient avec Elena. Il lui révéla simplement un secret, ce secret que la famille se passait de génération en génération. Et il lui parla de ceux qui, avant lui, avaient aussi protégé ce secret.
Et, de façon discrète, il lui remit le bracelet ancestral des Di Verruchio.
Dorian repartit comme il était arrivé, sans mot dire, laissant un fils abandonné aux mains des médecins et autres infirmiers. Ironique non? Le dernier détenteur d'un morceau de savoir pouvant changer la face du monde était enfermé dans un asile pour quelque chose qu'il ne comprenait pas.
C'était risible.
Trois jours plus tard, Dorian mourut. Et, ce même jour, un étrange jeune homme qui semblait avoir le même âge que lui vint le voir, lui proposant de joindre une sorte d'étrange confrérie qui n'était autre que le prolongement de celle dans laquelle s'était toujours trouvé les Di Verruchio. Endeuillé par la mort de son père et voulant tout simplement qu'on le laissa seul, Ezzio refusa. L'étrange garçon ne lui força nullement la main et il repartit simplement, lui disant cependant que, si il changeait d'avis, il n'avait qu'à venir au cirque.

Une semaine après avoir après cette visite, Ezzio se suicida dans sa chambre d’hôpital.
Il avait 23 ans.

Quelques années plus tard, un drôle de cirque s'installa en ville. Rapidement, les forains envahirent les rues, recherchant par-ci par-là des personnes capables d'aider le cirque à prospérer. Équilibristes, clowns, jongleurs, cracheurs de feu... Ils étaient légions à venir proposer leur candidature à l'homme qui gérait ça, un dénommé Vincent.
Et, dans le lot, se trouvait un jeune homme au drôle de bracelet en or qui vint se proposer comme dompteur d'animaux. A peine eut-il été vu par le gérant qu'il fut enrôler presque de suite et, quand on lui demanda son prénom, il répondit par un unique mot : Seth.



PSEUDO : Seth ira très bien ;3
AGE : Bonne question !
COMMENT AS-TU CONNU DP? : Par un partenariat
UN PETIT MOT? J'vous offre des cookies 8D
FEAT : Gilgamesh【Fate/Stay Night】
Layce J. Kleozs
avatar


Messages : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Mer 23 Juil - 16:18
AIMONS NOUS À LA FOLIE ♡
& Bienvenue


Jen'aimepaspostersurlesfichesmaisillefallait.
ParcequeGil&Enkidu.
Alone Caesus
avatar


Age : 24 Merci qui : BERLINGOT. ❤ Messages : 217

Voir le profil de l'utilisateur

Mer 23 Juil - 17:19
Bienvenue sur le forum Seth. :B
Personnage intéressant, en plus tu prends le poste de Capitaine, c'est vraiment parfait! Ton perso me rappelle énormément un des miens, je pense qu'il y aura moyen de négocier un lien, mwuhu. Par contre, il faudra faire attention à son côté super intelligent et manipulateur, ne pas trop abuser dessus pour éviter d'avoir un personnage Gary Stu.

Bon courage pour le reste de ta fiche, et si tu as des questions n'hésite pas! :D
Seth
avatar


Merci qui : Angelo! =D Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Mer 23 Juil - 19:49
Layce : OUI, MA DAME, AIMONS NOUS TENDREMENT ! *PAN*
Merci pour l'accueil en tous cas ^^ Et je veux obligatoirement un lien avec toi du coup !
(parce que c'est tellement rare de voir quelqu'un prendre/connaitre Enkidu que ça fait plaisir! Et le couple GilXEnki... Valà quoi *w* )

Alone : Merci pour l'accueil et ça sera avec plaisir que j'aurais un lien avec toi =)
Pour ce qui est du côté un peu Gary Stu, merci de me l'avoir fait remarquer et je l'ai bridé assez du coup bien que dans tous les cas, je ne comptais pas trop en abuser non plus (je ne suis pas fan de l'abus donc bon).
Quoiqu'il en soit, je prends note pour les questions si besoin et, si il y a d'autres choses qui ne vont pas, je suis toute ouïe ;)
Marco S. Da Firenze
avatar


Age : 19 Merci qui : Alone ♥ Messages : 72

Voir le profil de l'utilisateur

Jeu 24 Juil - 17:22
Bienvenue à toi sur le forum, huhu ♥️
Bon courage pour le reste de ta fiche   


Nigel
avatar


Age : 22 Merci qui : HARLEEE ♥ Messages : 67

Voir le profil de l'utilisateur

Ven 25 Juil - 17:19
GENRE LE VRAI DOMPTEUR VIENT ME REMPLACER COMMENT JE DOIS LE PRENDRE?
(non mais je te kiffe mais je suis véxée pfft ♥)

Bienvenue et bon courage pour le reste!! ♥
Seth
avatar


Merci qui : Angelo! =D Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 26 Juil - 13:16
Marco : Merci pour l'accueil =D

Nigel : Ha non, ha non! Je te laisse tes chats, j'y toucherais pas, comme ça, ça sera moins vexant ^^
Merci à toi pour l'accueil en tout cas ;)

Pour le Staff : Fiche terminée ! J'espère qu'elle ira et je vous souhaite une bonne lecture ;)
Venezia
avatar


Merci qui : Papa. Messages : 200

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 26 Juil - 13:57
Une histoire intéressante qui explique l'histoire de toute sa famille. C'est vraiment très intéressant! Cependant, il y a quelques soucis avec l'histoire d'Ezzio lui-même.

Alors, concernant ton histoire il y a je pense quelques incohérences. Tout d'abord l'alumnus apparaît depuis 7 ans, donc ton personnage à 10 ne pouvait l'avoir déclaré, donc c'est forcément à partir de ses 20 ans qu'il peut "communiquer" avec les animaux.
Concernant sa crise de folie, je la trouve vraiment très étrange. Peut-être trop. Selon ta description de Seth, c'est quelqu'un de sain d'esprit, qui n'est pas spécialement fou. Donc j'imagine que c'est quelque chose d'étrange dont tu veux garder le mystère? Enfin, j'ai besoin d'un petit éclaircissement sur ce point là.
Et le dernier truc, de préférence, ça serait Vincent qui t'aurait recruté, parce que ton personnage ne peut pas savoir que Vincent et les autres sont des héritiers. Donc comme ton personnage est censé être mort - j'imagine hein - on peut imaginer que Vincent lui aurait rendu visite après la mort de son père et avant son "suicide" (et Seth serait en hôpital psychiatrique jusqu'à ses 20ans au moins), et Seth aurait une première fois refusé avant de le rejoindre comme à la fin de ton histoire. Enfin voilà, je pense que ça serait le mieux à faire pour avoir quelque chose de logique.

Bon courage pour les modifications, qui serait juste un réajustement chronologique en fait. :D
Voilà. éè




COMPTE FONDATEUR
Créateur des tourments

Veuillez ne pas contacter par mp.
Seth
avatar


Merci qui : Angelo! =D Messages : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 26 Juil - 15:27
Alooors!
Pour les corrections en ce qui concerne la chronologie quand à l'apparition de son alumnus, c'est corrigé !
Pour la crise de folie, c'est tout à fait voulu qu'elle soit étrange et effectivement, mon personnage n'est pas fou. C'est en faite tout simplement le revers de la médaille de son alumnus que j'avais envie d'exploiter. Après, si c'est vraiment pas compréhensible ou trop dérangeant, je peux toujours la retirer mais je devrais ré-écrire une bonne partie de l'histoire du coup (ce qui me chagrinerait un peu).
Et pour ce qui est du recrutement par Vincent, je l'ai modifié comme proposé donc logiquement, j'ai rien oublié :3

Hésitez pas si il y a encore des petits trucs qui ne vont pas ;)
Venezia
avatar


Merci qui : Papa. Messages : 200

Voir le profil de l'utilisateur

Sam 26 Juil - 15:52
Parfait! Je ne sais pas si tu l'avais rajouté pour l'alumnus ou si j'avais complètement oublié entre les deux lectures mais du coup oui. Je comprends mieux la crise de folie dans l'histoire! Donc tout est parfait maintenant, tu es validé sans aucun soucis. ♥




COMPTE FONDATEUR
Créateur des tourments

Veuillez ne pas contacter par mp.
Contenu sponsorisé





Who let's the Lion out ? - Seth

Page 1 sur 1


DRAMATIS PERSONÆ :: Personaggi :: Identificazione :: Validés
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-